Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Tarn – Personnes âgées > Vivre à domicile > Autres aides possibles

Autres aides possibles



 
Au-delà de 60 ans, les personnes ont la possibilité de solliciter certaines aides pour faire face à différents besoins. Ces aides sont accordées en fonction du niveau d’autonomie (évalué par des professionnels), des ressources, de la nature de l’aide nécessaire.

Vous trouverez ci-dessous, les principales aides financières (liste non exhaustive) sollicitées par les personnes âgées vivant à domicile :
 
 

L’Allocation Personnalisee d’Autonomie (APA) à domicile

 
 

Les aides des caisses de retraite

 
L’APA permet d’accompagner les personnes évaluées en GIR 1, 2, 3 ou 4. (cf rubrique "Vivre à domicile APA")
Les personnes évaluées en GIR 5-6 peuvent faire appel à leur caisse de retraite pour bénéficier de différentes aides : l’aide à domicile, portage de repas, télé assistance,….
 
Les caisses de retraites sont des acteurs incontournables dans la prévention de la perte d’autonomie.  Par exemple, la Caisse d’Assurance Retraite de la Santé au Travail (CARSAT), depuis le 1er juillet 2010, peut mettre en place le Plan d’Action Personnalisée (PAP). cf. CARSAT Midi-Pyrénées.
 

Chaque caisse a ses propres critères d’attribution des aides (niveau de revenus, classe d’âge, etc.)
Si vous disposez de ressources insuffisantes (inférieures ou égales à l’Allocation Solidarité Personnes Agées), vous pouvez relever de l’aide sociale départementale. 
cf. www.services-publics.fr
cf. « aide sociale départementale ».
 

L’aide sociale départementale pour les services ménagers et l’aide aux repas

 
Elle est destinée aux personnes :
• ayant besoin pour demeurer à leur domicile, d’une aide-ménagère et/ou d’une aide aux repas,
• remplissant de façon simultanée des conditions d’âge (+60 ans), de résidence (dans le Tarn) et de ressources,
• évaluées en GIR 5-6. 
 

Quelles sont les démarches à entreprendre ? 

 
• Faire une demande de dossier d’Aide sociale auprès de votre Mairie qui l’adressera au Service d’Aide aux Personnes Agées (SAPA).
 

Pour toute information sur l’aide sociale :

 
Service Aide aux Personnes Agées
Hôtel du département
81013 ALBI Cedex
Tél. 05 63 48 68 98 ou 05 63 48 68 99
 

Les aides à adaptation de l’habitat

En fonction des situations individuelles, des travaux à réaliser, différents organismes peuvent intervenir pour participer au financement des travaux d’amélioration de l’habitat ou d’accessibilité du logement.
Remarque : Dans tous les cas, il convient de se renseigner avant de réaliser des travaux, sinon les demandes ne pourraient pas être prises en compte.
  
- Les caisses de retraites principales peuvent, en fonction de critères, aider leurs ressortissants à améliorer leur logement ou le rendre accessible.

Pour se renseigner, évaluer l’aide mobilisable, il convient de solliciter SOLIHA cf. http://www.solihatarn.fr/
 
 
L’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (ANAH) :

L’ANAH peut aider les personnes à aménager ou adapter leur logement.

Bon à savoir : Il peut y avoir des Opération Programmée d’Amélioration pour l’Habitat (OPAH) sur certains territoires mises en place en partenariat avec les collectivités territoriales. Ces opérations limitées dans le temps permettent d’obtenir un financement spécifique pour les propriétaires occupants ou bailleurs.

N’hésitez pas à demander des renseignements auprès de votre mairie pour voir si votre territoire est concerné.
 

Pour se renseigner, évaluer l’aide mobilisable, il convient de solliciter :


- SOLIHA du Tarn : cf. http://www.solihatarn.fr/
- l’ANAH dans le Tarn : cf. http://lannuaire.service-public.fr/services_locaux/midi-pyrenees/tarn/anah-81004-01.html
- l’Allocation Personnalisée d’Autonomie : Le Département peut venir compléter un projet d’adaptation dans le cadre de l’APA
 

Les aides des Mairies

 
Les municipalités, souvent, interviennent pour accompagner au mieux les personnes retraitées à domicile. Par l’intermédiaire du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), il peut y avoir différentes aides financières attribuées (par exemple,  pour la mise en place de la téléassistance ou le portage de repas).

Ces aides viennent compléter le travail réalisé dans le cadre de l’aide sociale légale :
- Services ménagers
 

Les aides des caisses de retraite complémentaires

 
Les caisses de retraites, relevant de l’AGIR-ARRCO, peuvent parfois intervenir pour des aides ponctuelles.
Cela peut concerner par exemple l’aide aux aidants à travers l’aide au financement d’un hébergement temporaire.