Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Soins à domicile

 

Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

 

Le S.S.I.A.D. concourt au soutien à domicile en assurant, sur prescription médicale, les soins infirmiers et l'hygiène générale nécessaire aux personnes âgées de plus de 60 ans*, malades ou dépendantes.
La vocation d’un SSIAD est d'éviter l'hospitalisation, de faciliter le retour au domicile à la suite d'une hospitalisation ou de prévenir et retarder un placement en établissement d’hébergement.
Le SSIAD est composé d’une équipe d’aides soignantes sous la responsabilité d’une infirmière coordinatrice et parfois de personnel spécifique (Ergothérapeutes, Assistants de soins en gérontologie…) 
Les soins infirmiers d'hygiène sont assurés par les aides soignantes du service sous contrôle de l’infirmière coordinatrice :
     - Soins de nursing (toilette, shampooing, bain de pieds, ...) 
     - Prévention des risques (escarres, chutes, ...) 
     - Conseils (alimentation, autonomie, ...) 
     - Surveillance (poids, pouls, hydratation, ...)
Les soins infirmiers plus techniques (injections, pansements, perfusions, ...) sont réalisés par les infirmiers libéraux. Ces soins coordonnés par le SSIAD font partie de la prise en charge dans le cadre du SSIAD et les frais engagés sont couvert par les caisses de sécurité sociale. Néanmoins l’infirmière du service peut prendre en charge ces soins.
Procédure d'admission :
1. Sur présentation d’un certificat médical établi par le médecin traitant ou le médecin hospitalier.
2. Une visite à domicile permet à l’infirmière coordonnatrice d’évaluer les besoins de la personne âgée et d’apporter les réponses les plus appropriées.
3. Une proposition de soins concernant la nature des soins, le nombre de passages et les jours d’intervention est élaborée suite à cette visite
Les interventions d’un SSIAD sont prises en charge par les caisses de sécurité sociale.
Toutes les communes du Tarn sont couvertes par un SSIAD.

 
* Le SSIAD peut aussi intervenir auprès des personnes adultes de moins de 60 ans atteintes de pathologies chroniques ou présentant un handicap.
 
 

Les ESA (Equipe Spécialisée Alzheimer)

Certains SSIAD propose un service supplémentaire dédié aux personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.
Pour plus d’informations sur ce service consulté la rubrique Maladie d’Alzheimer > A Domicile
 
 

L’Hospitalisation à domicile (HAD)

 
L’Hospitalisation à domicile est un service qui peut, sous certaines conditions, prendre en charge une personne âgée souffrant d’une maladie grave, à domicile. C’est en quelque sorte « l’hôpital à la maison ».
Elle concerne des malades atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques, évolutives et/ou instables qui, en l’absence d’un tel service, seraient hospitalisés en établissement de santé .
 
Les conditions d’admission :
Seul un médecin hospitalier ou un médecin traitant peut orienter une personne en HAD. L’accord du médecin traitant est nécessaire et donc toujours sollicité, car il prend pendant le séjour en HAD la responsabilité médicale des soins, conjointement avec le médecin coordonnateur de l’HAD.
C’est donc un travail d’équipe, centré sur le patient, coordonné par l’HAD.
 
Deux services existent sur le département du Tarn.
 
HAD de l’Hôpital d’Albi
22 Boulevard Sibille
81000 ALBI
Tél : 05 63 47 48 38
Ce service couvre le nord du département en partenariat avec la polyclinique Sainte Barbe à Carmaux et l’hôpital de Gaillac.
 
HAD Pays de l’Ovalie
6 rue Anne Veaute
81100 CASTRES
Tél : 05 63 51 66 66
Ce service couvre le sud du département (Castres, Mazamet, Puylaurens, Lavaur, Graulhet)
 
Pour en savoir plus suivez ce lien (MAJ 05/12/14)
 
 

Les Soins Palliatifs

 
Les soins :
Les soins palliatifs ont pour objectif de préserver la qualité de vie, de soulager les douleurs physiques et tous les autres symptômes gênants. Ils prennent également en compte la souffrance psychologique et sociale, et la dimension spirituelle lors de la fin de vie.
 
Les soins palliatifs sont des soins actifs, continus, évolutifs, coordonnés et pratiqués par une équipe pluri professionnelle qui permet de limiter les ruptures de prises en charge en veillant à la bonne coordination entre les différents acteurs du soin.
 
Les réseaux de soins palliatifs du Tarn sont regroupés en une seule structure dont le siège est à Gaillac:
RESOPALID
86 Place d’Hautpoul
81600 GAILLAC
Tel : 05.63.34.14.00
Fax : 05.63.42.61.52
Mail : resopalid81@orange.fr
 

L’accompagnement par des bénévoles :
La fin de vie est un moment chargé d’émotion pour les proches et pour le patient. Des bénévoles d’accompagnement peuvent offrir du temps, de la présence et de l’écoute aux personnes en fin de vie et à leurs proches. Ils travaillent en étroite collaboration avec les équipes des soins palliatifs.
Trois associations agrées existent dans le Tarn. Elles assurent la formation des bénévoles, leur soutien et leur encadrement.
 
Pour le Nord du Département
Association Soins Palliatifs Tarn Nord (ASP Tarn Nord)
Centre Social Saint Antoine
15 rue de Géronne
 81000 ALBI
Tél: 05 63 47 97 59
Email : asptn-benevoles@orange.fr
 
Pour l’Ouest du département
JAMALV Tarn Ouest
10 chemin de la Gravette
81500 LAVAUR
Tél : 05 63 58 66 51
Email : soutien-presence@wanadoo.fr
 
Pour le Sud du Département
Association pour le développement des Soins Palliatifs du Tarn  (ASP)
2 rue de la Platé
81100 CASTRES
TEL 05.63.72.23.52
FAX 05.63.71.04.34
Email: asp-tarn@club-internet.fr
Site Internet www.asp-tarn.fr
 

Congés pour l’aidant :
Les proches qui le souhaitent peuvent prendre un congé de solidarité familiale. Tout salarié du secteur privé ou public – dont un ascendant, un descendant ou une personne partageant le domicile fait l’objet de soins palliatifs – peut bénéficier de ce congé. Il faut en faire la demande à son employeur par lettre recommandée (au moins quinze jours avant le début du congé). Un certificat médical doit y être joint. Ce congé d’accompagnement a une durée maximum de trois mois, renouvelable une fois. Il peut être transformé en activité partielle, en accord avec l’employeur.
 
Plus d’information sur le site Internet
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1767.xhtml

Durant ce congé le bénéficiaire peut percevoir une allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie.
Durant toute la durée du congé, l’aidant conserve ses droits à remboursement des soins et indemnités journalières versées par la sécurité sociale en cas de maladie, maternité, invalidité et décès.
Le bénéficiaire souhaitant percevoir l'allocation doit adresser à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) un formulaire de demande d'allocation journalière d'accompagnement à domicile d'une personne en fin de vie.
 
Formulaire de demande d'allocation journalière
Cerfa n° 14555*01 http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/formulaires/S3708.pdf