Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Les EHPAD

 

Certains de nos aînés ne peuvent continuer à vivre à domicile. Ils recherchent un hébergement proche de leur lieu de vie habituel pour maintenir le lien avec leurs proches, leur voisinage…, répondant au mieux à leurs problèmes de perte d’autonomie ou de santé (par exemple, s’ils sont atteints de maladies telles qu' Alzheimer).
Les différentes formes de structures d'accueil existent dans le département du Tarn.
 
 

Les établissements d’hébergement pour personnes agées dépendantes (EHPAD)

 
Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, anciennement appelés « Maisons de Retraite » peuvent accueillir des personnes de plus de 60 ans.
 
Ces structures sont médicalisées : Vous trouverez sur place une équipe soignante (infirmières, aides-soignantes, aides médicaux psychologiques) animée par un médecin coordonnateur attaché à l’établissement. Le médecin du résident reste le médecin généraliste de son choix. De plus, ces structures sont aussi dotées de psychologues.
 
Ce mode d’accueil collectif propose différents services : L’hébergement (qui peut se faire en chambre individuelle ou collective), la restauration (la plupart du temps les repas sont pris en commun), la blanchisserie, des temps de loisirs, animations collectives et/ou individuelles, présence de personnel 24h/24, surveillance médicale.
 
Ces différents services présents dans la plupart des structures peuvent varier d’un établissement à l’autre. Ces lieux d’accueil suivant le secteur mènent des actions spécifiques et des partenariats différents d’un territoire à l’autre.

Pour effectuer une demande d’admission, il faut compléter un document comprenant des informations administratives, mais également médicales relatives à la personne souhaitant y résider.
 

Pour télécharger le formulaire national de demande unique d’admission en EHPAD, cliquez sur Cerfa n°14732*01.  

D’autre part, il paraît important, dans la mesure du possible, de se rendre dans les établissements pour aller rencontrer les professionnels, visiter les lieux… Ces éléments recueillis permettent de répondre au mieux aux besoins de la personne.
Des documents d’information doivent être portés à la connaissance du résident lors de son entrée dans l’établissement, notamment le livret d’accueil, le règlement intérieur, le contrat de séjour.
 
 
 

Concernant la tarification de ces structures, il est important de bien noter que les tarifs sont spécifiques à chaque établissement et répartis en 3 catégories :

 
- le tarif hébergement couvre les frais d’hôtellerie, de restauration, d’entretien, d’animation et d’administration générale. Il est le même qu’elle que soit la personne accueillie et n’est pas lié à son état de santé. Ce tarif peut donner lieu, sous conditions, à l’attribution d’une allocation logement. Cliquez ici

- le tarif dépendance correspond aux prestations d’aide et de surveillance nécessaire pour que la personne puisse accomplir les actes de vie courante. Il est appliqué en fonction de l’évaluation du GIR (cliquez ici) réalisée par l’équipe soignante de l’établissement, sous la responsabilité du médecin coordonnateur. Il y a 3 niveaux de tarification possibles au titre de la dépendance : GIR1-2 / GIR3-4 / GIR 5-6. Le montant du tarif dépendance varie donc en fonction du niveau de dépendance de la personne. Ce tarif peut donner lieu, sous conditions, à l’attribution de l’APA en établissement.  Cliquez ici

- le tarif soins couvre les dépenses relatives aux prestations de santé (notamment les charges de personnel médical et paramédical). Il est versé directement par l’Assurance maladie à l’établissement. Le résident n’a donc pas de facturation à ce titre.
 
 
Pour évaluer le montant de votre reste-à-charge en EHPAD, la CNSA propose un simulateur de calcul.